jeudi 1 juin 2017

L'art comme un jardin


Voilà des semaines que je n'ai pas écrit sur ce blog.
J'écris et je publie pourtant. Souvent.
Je dessine beaucoup aussi.
Et je partage surtout, des moments incroyables !

Depuis des mois, je travaille sur le projet du Jardin des connaissances. Il occupe mes nuits et mes jours. Dans quelques semaines, fin juin, il devrait être inauguré. 
Ensuite, pour les années qui viennent, j'espère que nous serons nombreux à le jardiner. Vous aurez toutes les infos sur le blog du passage Beslay où est en train de se créer ce Jardin des connaissances.

Mais ici, sur mon blog à moi, j'avais envie de venir poser ce concept-là, ma petite ébauche de manifeste. Parce que voilà :

Le Jardin des connaissances n'est ni du street art, ni une œuvre d'art à proprement parler. C'est la création d'un espace et d'un mouvement d'imagination qui modifie le lien social: 
on fait vivre une œuvre d'art ensemble, en se rencontrant.

C'est une œuvre pensée comme un jardin, nécessairement évolutive et plurielle, inattendue et intersubjective, faite d'éphémères à durées variables et qui se nourrissent les uns des autres. 

Au Jardin des connaissances, l'art est un jardin partagé et ce travail-là révolutionne mon approche artistique. 

Rendez-vous sur le blog du Jardin des connaissances :

 Anne Bressier et Veronika Ovchnikova racontent par épisodes  le roman de Maurice Druon, Tistou les pouces verts au jardin partagé Truillot.


Si vous avez manqué le début, Véronika vous dit tout avec les dessins créés lors du précédent épisode avant que ceux-ci soient collés sur les murs de l'école Beslay.

Episode 1 des Feuilletons du Jardin des connaissances

Pédagogie de savoir-vivre dans le passage Beslay

 Pédagogie républicaine dans le passage Beslay qui accueille deux bureaux de vote

Préparation de l'atelier Beslay-Jardin des connaissances dans la classe des petits et moyens de Valérie, école Beslay. 
Les enfants ont commencé à dessiner sur les silhouettes en bois.

Visite des enfants d'une classe de CP d'une autre école de l'arrondissement, l'école Froment.

Raphaël inaugure la création de l'"arbre du quartier" qui sera installé dans le jardin des connaissances après paraphes et dessins des habitants et des travailleurs handicapés de l'Esat voisin.

Signalétique du Jardin des connaissances









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire