lundi 20 février 2017

On a besoin de vous ce soir pour le Jardin des connaissances. Help !

Le Jardin des connaissances - Principe graphique / étude ©ARySQUE

Une idée qui germe, nourrie par l’envie de tout un quartier. Une utopie… 
C’est comme cela que ça commence, peu ou prou.

Le Jardin des connaissances du passage Beslay (ParisXI) devrait être fait de lettres et de chiffres, peints et collés par les enfants sur les murs des deux écoles riveraines, pour raconter notamment ce qu’ils apprennent derrière ces murs. Il sera évolutif et recouvrable : un « garden-street-art » à refleurir d’art et de savoir. 
Ce sera aussi un vrai jardin dans la rue : avec l’Association du jardin partagé Truillot et les écoles, nous avons imaginé des bacs et des plantes, des trucs qui grimpent et d’autres qui rampent. Avec Le Carillon, nous réfléchissons aux moyens d’impliquer aussi les habitants de la rue pour créer et co-gérer ce lieu.



Une utopie pensais-je… un rêve…

Et puis voilà que le rêve a pris, que la mairie a dit « banco ! avancez sur votre projet ! », qu’on s’est du coup mis à se permettre de tout imaginer avec les écoles et tous les autres membres du Collectif … Voilà que ça et là, on nous encourageait avec enthousiasme. 

Alors, le projet s’est affiné et diversifié. Des projets voisins, plus ambitieux encore, l’ont alimenté : la Trame verte, la végétalisation de la rue du Chemin-vert… et même le Boulevard des coccinelles qui, du Père-Lachaise au boulevard Beaumarchais, souhaite relier de verdure et d’insectes jardiniers, jardins, jardinets et tous les projets verts qu’il croisera sur son passage.
Nom de Zeus ! c’est tout un quartier qui voit vert ! 


Dans cette marée verte, dans cette mini randonnée urbaine qu’ensemble nous voulons créer, notre jardin peint a l’ambition d’être une étape pédagogique et artistique dont on espère qu’elle montrera que l’art est vivant et qu’il refleurit comme les jardins. 
Il y a de quoi faire dans le XIe. Les muses n’arrêtent pas de jouer chez les artistes en herbe ou confirmés du quartier. Elles sont dans les classes, dans les librairies, dans les bars et dans les restaurants, elles sont dans les ateliers, dans les galeries, dans les collectifs et les associations d’artistes… Il faut absolument planter ces fleurs-là dans la rue pour que tout le monde en profite ! 
Et il faut les planter dans le Jardin des connaissances, dans ce passage Beslay, aujourd’hui triste, sale et trop souvent couvert de pisse et de crottes de chiens, mais qui offre pourtant un potentiel terrible: deux écoles, un petit élargissement au sud faisant placette… et des mètres et des mètres linéaires de murs à peindre  ! 

D’ailleurs, voilà que déjà, d’autres écoles semblent vouloir venir jouer avec nous, que des associations et collectifs d’artistes s’intéressent au projet… Alors, on commence à sérieusement y croire !
D’autant que si ce soir, à la plénière du Conseil de quartier République-Saint-Ambroise, la contribution financière de ce dernier au Jardin des connaissances est votée, on pourra démarrer pour de bon. On a juste besoin de votre voix pour faire naître ce lieux d’expression partagée dans le quartier : merci !

le 20 février à l’école Saint-Sébastien, de 19 à 22h, 
VOTEZ OUI A LA CONTRIBUTION DU CONSEIL DE QUARTIER AU PROJET DE TRANSFORMAION DU PASSAGE BESLAY
Et découvrez les autres projets en cours dans le quartier.
Plénière du quartier République-Saint-Ambroise à 19h
Ecole Saint-Sébastien
24, rue Saint-Sébastien

75011 PARIS