jeudi 29 septembre 2016

Le Lecteur du parc / Atelier du 28 septembre


Pas d'annulation intempestive et pas d'improvisation pour cette deuxième session. Ce mercredi, on avait installé pour de bon les Jeux de mots à-cueillir square Gardette, prêtes à attaquer l'une des deux sessions animées par Chantal, conteuse du quartier. 
Cette fois, j'avais prévu une petite table pliante : le livre Les Petites fleurs de Yu Man est plutôt résistant, mais il avait quand même un peu souffert des piétinements enfantins, lorsqu'il était posé au sol pour la première session.


Léo, 4 ans, est arrivé avec sa grand mère et a ouvert la danse.



Le message qu'il avait butiné était l'un des plus énigmatiques et il a fallu l'aider un peu à retrouver le poème de Chèn Fù (Chine), Décor de neige sur le fleuve.



Finalement, il avait tellement de choses à raconter sur son dessin qu'il a complètement oublié le poème qui se cachait derrière une oie sauvage. Et Léo a gardé pour lui tout seul les secrets de ses tracés.






Puis, nous avons patienté un peu avec Yu Man qui, toujours impassible, bouquinait.



Peu avant 16 heures, une fillette s'est approchée sans trop oser… a couru vers ses copines et est arrivée avec un peu de renfort… Dès lors, l'assemblée fut totalement féminine, artiste, conteuse et visiteuses comprises. 


Les premières fillettes ont écouté, captivées, le conte brésilien Bimba meu boi



Beaucoup se montraient hésitantes quand il fallait choisir la fleur à butiner.


Toutes restaient concentrées sur leurs dessins.




Ainsi, après avoir écouté Bimba meu Boi, Anne et Jeanne, CE1, ont préféré dessiner des princesses pour enchanter le monde de Yu Man.



Léa, CP, avait butiné un mot tout seul, mais préférait une histoire. 
Après avoir échangé son message avec sa grande sœur Lou, elle écouta le poème de Robert Desnos (France), La Fourmi et en fut fort inspirée.


Ecrire, Lou, 12 ans, adore ça. Alors, après avoir laissé le poème de Desnos à sa soeur, elle en composa un avec le mot butiné par Léa : "ville"


Mathilde, 5 ans, était aussi avec sa grande sœur Clémence qui lui déchiffra son message. Celui-ci, de nouveau, invitait à rencontrer Desnos. Mathilde a pioché Les Hiboux.


Clémence 10 ans a butiné un conte de Chantal, L'Assemblée des hérissons et sauvé les petites bêtes d'un écrasement fatal en stoppant net un bolide sur la route. 
Grâce à elle, nous avons désormais une route et une voiture pour accéder au village de Yu Man.


Inès, 9 ans, a commencé par regarder jouer ses copines puis elle a fait un premier dessin à quatre mains avec Clémence, après avoir butiné l'Isefra du faucon de Si Mohand (Kabylie).


Désormais parfaitement à son aise, elle est allée butiner une nouvelle fleur. 
Et, puisque L'Hurluberlu de Samuel Marchak (Russie) enfile son pantalon à la place de sa chemise, il doit, en toute logique, porter sa chemise en guise de pantalon.


 Elles furent ainsi quelques-unes à jouer et à rejouer, une fois, deux fois, trois fois, avec ou sans dessin. Après avoir écrit son propre poème, Lou a donc illustré Le Pélican de Robert Desnos.


Jeanne a présenté une nouvelle princesse à Yu Man.


Léa a butiné le mot "marmotte" et l'a mise dans une grotte "parce que ça rime, en plus !" (mais on a raté la photo… désolée)


Enfin, une autre Jeanne, 10 ans, illustra avec soin Le Cancre de Prévert, estimant qu'une fillette jouerait très bien le rôle de cet élève très libre. 



Au milieu de tout ce bonheur, un visiteur est passé. 
Il avait au compteur des décennies d'enfance et sur l'épaule un grand sac. 
Il est venu me voir, ému : "C'est vraiment super ce que vous faites ! J'ai commencé à dessiner à cet âge-là et j'en ai fait ma vie… Vous avez une feuille de papier ? Je voudrais offrir une "Elégante" à cette idée… J'ai des sanguines…" 

Bien sûr : j'avais des feuilles !
Alors, dans son coin pour ne pas déranger les enfants, le peintre qui fut affichiste du Moulin-Rouge Giorgio Benayoun dit Giorgio, passé incognito ou presque en lisière des fleurs-mots, ajouta sa poésie à l'univers de Yu Man.


Merci infiniment.
A Giorgio, aux enfants, à Chantal et à Margot.

Prochain rendez-vous : samedi 1er octobre de 15 à 17h
Chantal sera avec nous le dimanche 2.

NB: la 8e Biennale du Génie des jardins a lieu jusqu'à dimanche et présente plus de 30 installations et performances dans les square Roquette et Gardette.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire