vendredi 20 mai 2016

ARySQUE expose à la Tête ailleurs (Paris XI)


Depuis le temps que je l'évoque dans ces colonnes et que j'en parle de vive voix alentour, je sais que vous êtes quelques-uns à l'attendre… 

Et bien voilà, depuis 10h30 ce matin, les portes de la Librairie La Tête ailleurs sont ouvertes pour de bon au 42 rue de la Folie-Méricourt, à Paris dans le XIe. C'est beau, c'est lumineux, et c'est bien sûr, gavé de livres. 
Littérature française et étrangère, peinture, design, architecture, voyages, guides, jeunesse, papeterie, etc., le champ est large mais la sélection rigoureuse. On entre là avec l'impression immédiate qu'on veut faire place à l'intelligence et à la créativité, à la diversité et à la curiosité… au plaisir de lire comme au plaisir de jouer.

Ouvrir une librairie comme celle-ci dans le quartier du Bataclan, tout près de Charlie, entre République et Bastille, dans ce quartier meurtri mais qui déborde d'espérance parce que sa jeunesse est nombreuse et multiculturelle, y offrir de surcroît un rayon jeunesse particulièrement pertinent, c'est juste un acte républicain, la réponse de la culture à l'obscurantisme, un humanisme en acte.

Alors vrai : je suis super fière d'accompagner ce projet avec quelques-unes de mes œuvres. A la librairie La Tête ailleurs, j'exposerai des digigraphies (5 ex.) de dessins réalisés sur Ipad tout spécialement (voir catalogue des digigraphies). Temporairement, j'exposerai aussi une petite toile avec guêpe au rayon jeunesse juste pour quelques jours (on attend un chat) et la grande Porteuse de verbe, Big mama (ci-dessus) qui ne restera là que jusqu'aux premiers jours de juin tout au plus : elle doit laisser la place à qui de droit : de nouveaux livres.
Bref : allez sans traîner à la Tête ailleurs. 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire