vendredi 29 novembre 2013

Homo mediaticus, c'est fini !


Il y avait ce brouhaha, ces sons mélangés de deux ondes radio et d'une chaîne d'info télé.
Il y avait cet empilement de journaux récents que recouvraient les mots clés d'une info plutôt sinistre.
Et il y avait ce contraste entre la gravité des sujets abordés et cette légèreté toute médiatique, gaie et enjouée, dont témoignaient les petits oiseaux twitter et les couleurs chaudes des mots tristes. C'était Homo Mediaticus, la toute dernière expo d'ARySQUE à l'atelier Popincourt.

Les derniers visiteurs ont passé une tête mardi soir et mercredi midi. Je viens de la démonter. L'atelier va maintenant fermer quelques jours pour rouvrir mardi. Quelques œuvres seront livrées prochainement à leurs heureux acquéreurs (parce que j'ose croire qu'ils en sont très heureux) et je vais pouvoir m'atteler au bouclage du prochain numéro mensuel d'ARySQUE.

Parce qu'Octobre ARySQUE sera suivi de Novembre ARySQUE, mais celui-ci ne sortira pas le 1er décembre comme il eut du. L'expo a mangé tout mon temps et je me vois bien en retard. Mais il sortira, et bientôt. Toutes mes excuses pour ce retard.

En attendant, pour celles et ceux qui n'ont pas pu venir, petite vidéo de l'installation.
Où il est dit que je suis une piètre vidéaste mais que cela permet quand même de se faire une idée. Spéciale dédicace à tous les éloignés qui auraient bien aimé mais qui n'ont pas pu, aux cousins du bout du monde comme aux voisins fatigués.
A très bientôt.

mardi 19 novembre 2013

Homo mediaticus J-3

Nous y voilà.
Ce fut rude et pour le moins prise de (grosse) tête mais l'installation est en place côté sud, l'accrochage est terminé, ou presque, côté nord (encore quelques petits calages et moult nettoyage) et les tarifs sont peu ou prou établis.
Bref, tout laisse à penser que je serai prête le jour J, c'est-à-dire vendredi dans trois jours, à 14 heures, et cela pour le show de novembre.

Outre les travaux les plus récents, j'ai laissé pas trop loin, dans des pochettes accessibles, des œuvres du temps jadis, celles de Seyraq, des Errances, de PreScriptum, etc. Et bien sûr, des petites choses pour soulager votre ascension dans mes étages.

Mais le rendez-vous de vendredi, c'est d'abord avec Homo Mediaticus et son grand bordel médiatique. Vu sous un certain angle, cela ressemble à peu près à cela.



Mais bien sûr, c'est super mieux en vrai et avec les quatre murs et des poussières. Alors inscrivez-vous sur l'event facebook si vous êtes adepte de ce réseau social ou envoyez-moi un petit mail pour me confirmer votre présence : c'est bon pour mon moral (et je vous communiquerai le code de la porte, ce qui pourrait vous être utile). 

A vendredi, samedi ou dimanche ?

mardi 12 novembre 2013

HOMO MEDIATICUS J-10



Rien de tout cela n'était vraiment prévu.
Bien sûr, j'envisageais une expo à l'atelier courant novembre.
Bien sûr, j'avais prévu d'y montrer les derniers travaux, sagement accrochés les uns tout près des autres.

Et puis, tout s'est enrayé à cause d'un fil d'info.
J'avais entortillé fil de fer et bandes plâtrées, enveloppé le tout de papier journal et laissé filer quelques traînées d'encre. L'affaire était entendue : 1,30 m sur 50 cm, ARySQUE avait la grosse tête et celle-ci était toute filaire et pleine d'infos.
Alors je l'ai suspendue et ai laissé la brise la faire tourner… La tête qui tourne…

Mais vrai, elle n'avait pas sa place dans cet atelier plein de toiles et de dessins accrochés bien sagement les uns tout près des autres.
C'est là que je suis partie en vrille : j'ai tout décroché et tout recouvert.
Cette fois, j'avais décidé de la jouer king size et je n'ai pas terminé.

Me reste une dizaine de jours avant de vous présenter tout ça. 
A ce jour, mes murs commencent à ressembler à cela et je ne sais pas vraiment où tout ceci me mènera… sinon au plaisir de vous retrouver en mon atelier tout chamboulé.