jeudi 3 mai 2018

Zap Zap d'avril… Le pouvoir des fleurs


Revue de presse illustrées, mes Zap Zap Actus déroulent le temps des hommes, constitué de leurs actions qui s'enchaînent avec cause et effets. 
Ça va vite et on s'y perd, ça se répète aussi et c'est parfois douloureux. 

Mais il n'y a pas que le temps des hommes.

Quand j'ai démarré ce projet en janvier, j'avais choisi le noir et blanc, exclusivement ou presque. Mois d'hiver. Mais, progressivement, alors que la terre commençait doucement à se réveiller, la couleur est entrée dans ces compositions. Au départ, ce n'était pas un choix délibéré. Mais ça l'est vite devenu.
Alors, quand j'ai exposé fin mars, le premier trimestre des Zap Zap Actus 2018 à la Galerie du Génie de la Bastille, tout ceci commençait à prendre des couleurs printanières.



En toute logique, en avril, les fleurs ont commencé à envahir mes zap zap actius et les teintes se sont faites plus variées. Dans les jardinières de Truillot, les semis avait pris. A côté des aromatiques et des choux, les premières fleurs commençaientt à redonner des couleurs au jardin et à ceux qui y vivent. 

Il n'y a pas que le temps des hommes et les jardins m'apaisent.




Assoiffée de printemps, donc, j'ai piqué vers le sud pour une dizaine de jours. Les Zap zap des vacances ont alors pris quelques libertés avec l'actualité et la périodicité… 
En avril — c'est vital ! — il faut prendre le temps de respirer les roses.

Dans les jardins alpins en cette fin avril, les prés sont passés du blanc au vert en moins de dix jours. Les narcisses s'épanouissaient un peu partout et quelques tulipes sauvages ouvraient et fermaient leurs corolles, comme pour attraper les rayons du soleil et les garder précieusement en prévision des heures sombres.



"Deuil ! Guerre ! Une euménide en mon âme est éclose !
Quoi ! le mal est partout ! Je regarde une rose
Et je suis apaisé." 

(V. Hugo in Parfois, je me sens pris d'horreur !)







Pour découvrir les Zap zapActus au fur et à mesure de leur parution, rejoignez-moi sur 




mardi 17 avril 2018

Votez pour des idées de coccinelles !


L'art est un jardin d'éphémères 
intolérant à la monoculture 

J'ai inscrit cette épitaphe sur le mur de mon atelier, à côté d'un profil d'ARySQUE que je colore progressivement avec les rayons du soleil qui reviennent avec le printemps. 
Parce que j'aime la diversité.
Je l'aime dans tous les domaines.

Je la pratique aussi volontiers dans mon travail, au point qu'on pourrait croire que je me disperse.
Mais non ! Ce n'est pas dispersion : c'est polyculture d'un même jardin dont les lignes de cohérence sont mon engagement humaniste et le goût du tracé.

Avec mes Illustrations bavardes, c'est un jardin que je dessine et que j'écris. Parce que j'aime ce geste, cette torsion du pouce et du poignet, cette précision qu'il requiert. J'aime tracer des visages, des lieux, des scènes, des lettres… Et j'aime que tout ça forme un ensemble équilibré, composé…


(NDLR : je fais aussi ces dessins sur commande, voir petit book ci-dessous)





Avec le Jardin partagé Truillot, quand je travaille sur des projets collaboratifs, c'est la même recherche, le même engagement. Je ne trace plus des lignes mais, en équipe, je dessine des chemins : je conçois et participe au montage des projets, je défriche et je plante, je collecte des paroles de partout pour planter des Fleurs d'exils et pour tout ça aussi, je peins, je dessine, je sculpte, je crée, je mets en pages, j'écris.
Surtout — diversité oblige — j'ouvre mon travail au collectif, au collaboratif. J'invite d'autres artistes, des asso, des commerçants, je travaille avec des enfants, des ados, des adultes, des indigents et des nantis… Tous les arts, toutes les lettres, tous les savoirs.

Là, il ne s'agit plus seulement d'avoir une parole engagée. Il s'agit de s'engager : s'engager à planter dans la ville, à partager avec d'autres des savoirs et des solidarités ; s'engager à diffuser de l'art, le plus possible, en l'exposant et en le pratiquant. 
Avec ça, il me semble être entrée dans une nouvelle phase de mon travail ; quelque chose de plus global, de plus complet…

Alors voilà.
La nouvelle étape de tout ce boulot, c'est le projet des Coccinell'Idées sur lequel je travaille depuis des mois. En février, nous l'avons présenté dans le cadre de l'appel à projets lancé par Nicolas Hulot "Mon projet pour la planète".
La bonne nouvelle est tombée : le projet est éligible ! 
Maintenant, j'ai besoin de votre vote en ligne pour le concrétiser et notamment, trouver une partie de son financement.

Pour voter, il faut cliquer sur l'image, s'inscrire et voter (toutes les infos sur le projet sont sur la même page).
Merci.





vendredi 23 mars 2018

Un trimestre de Zap Zap Actu, expo mardi (et fête dimanche)


Détail de la composition - Zap Zap Actu des 20, 21, 22 mars

Toutes mes excuses, je n'ai pas pu trouver une minute pour publier sur ce blog.

D'un côté je m'affairais sur le lancement d'un projet associatif de création d'un quartier vert et solidaire - Les Coccinell'Idées — avec le Jardin partagé Truillot, de l'autre j'avançais avec un groupe de collégiens dans le projet Fleurs d'exils.
Et je voulais continuer mes Zap Zap Actus et ai tenté, tant bien que mal, de tenir le rythme d'un dessin tous les deux jours. Y parvenant presque…

Du coup, voilà :
Lundi j'accroche mes Zap Zap Actus, et mardi, à partir de 14 heures, vous pourrez venir les voir en vrai et découvrir aussi les œuvres dessinées de quinze artistes du Génie de la Bastille. 
Je serai sur place mercredi (jusqu'à 17h) et jeudi après-midi (jusqu'au vernissage)

Le Génie du dessin 2018
Du 27 mars au 1er avril
Galerie du Génie de la Bastille
146 rue de Charonne PARIS XI

En attendant, dimanche, on fait la fête au jardin partagé avec moult activités. C'est à Paris dans le XIe, dans le Jardin des moines de Tibhirine. 
Entre autres : fresque collective (il faut refleurir le passage Beslay) avec La Cloche-Le Carillon, mais aussi lectures et partage de poésies (apportez celle(s) que vous préférez sur les thèmes du végétal ou de l'exil et venez les lire et les échanger) ; le tout, en musique, avec la Passerelle 2
Voilà donc deux occasions de se voir pour démarrer le printemps ensemble.
Yesss !






vendredi 2 février 2018

Zap zap Actus : "Cherchez Charlie" dans la compilation des dessins de janvier

Pour tourner la page de janvier, j'ai compilé en un seul document les 26 Zap zap Actus du mois ; mois au cours duquel il y a eu tempêtes, décisions, conflits, morts, procès, tweets, manifs, conférences, harcèlement… et au moins 55 personnalités que j'ai croquées dans mes dessins.


Pour atteindre les pages suivantes et retrouver nos “Charlie” de l'actualité de janvier, cliquez sur l'image.
Bonne pêche !

lundi 22 janvier 2018

L'actu ça passe, ça se tasse et ça s'entasse

Allez, essayez de vous souvenir de tout ce qui s'est passé ces deux dernières semaines.
Notre Dame des Landes, des tempêtes, Trump, pêche électrique, etc.
Mais encore ?

Retour en arrière au jour le jour ou presque (cliquez sur les images pour agrandir).

Quel bordel sur cette foutue planète !
















lundi 8 janvier 2018

Zap zap actus pour démarrer 2018

En ce début d'année, j'avais envie de renouer avec les mouvements du monde, de recommencer, comme en 2012 et 2013, à scruter les faits d'actualité et cette façon qu'on a d'en être bombardé.
Alors j'ai repris mes dessins d'actus, un peu différemment. Davantage de texte sur le dessin et pas de commentaires adjoint. Surtout, toutes les infos sont agglomérées les unes avec les autres, sur un seul support de 20x20cm, parce que c'est un peu comme ça qu'on les reçoit, les nouvelles du jour : en vrac.

Alors, pour ceux qui étaient loin de tout la semaine dernière ou ceux qui ont oublié, c'est le moment de se mettre au parfum en parcourant, en marche arrière, la première semaine de 2018 au jour le jour.

Très bonne année à tous.














vendredi 15 décembre 2017

On tourne l'année dans une quinzaine, mon book 2017 est en ligne



Voilà qu'arrive le bout de l'an, le temps de faire le point sur l'année écoulée pour préparer la suivante… et de diffuser mon book de l'année 2017.

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je me présente :

2017 a été pour moi une année bouillonnante, une année charnière qui m'a faite sortir de ma tanière atelier. Une belle année, en fait, pour beaucoup articulée autour de la création du Jardin des connaissances dans le cadre de la transformation du passage Beslay jusqu'en juin.
En 2018, je n'ai pas non plus l'intention de chômer. Initié en fin d'année, Fleurs d'exils sera au coeur de mon travail artistique personnel et associatif et j'ai quelques projets avec le Jardin partagé Truillot, mais il me restera du temps et de l'envie pour travailler sur vos projets créatifs.






A bientôt